Le Domaine

 



Créé dans les années 1930

par Victor Moretti ,
le domaine est repris dans les années 1984 à 1986  par la fille de Victor Moretti,
Geneviève Royer-Moretti.

C'est en 1997 que Michel Digioia envisage de reprendre l'exploitation familiale.
Il suit une formation au lycée viticole de Beaune et son projet se concrétise
le 1er Janvier 1999.

A cette époque l'exploitation s'étend sur seulement 2,6 hectares. Michel entreprend un programme de plantation
(droit de jeune viticulteur)
d'appellations Bourgogne Rouge,
Aligoté et Passetougrain, et acquiert d'autre parcelles, ce qui l'amène à exploiter aujourd'hui 4,5 hectares de vignes forment
le Domaine Digioia-Royer qui s'étend sur les
appellations Bourgogne,
Bourgogne Hautes Côtes de Nuits,
Chambolle -Musigny et
Chambolle - Musigny 1er Cru.


Le Domaine travaille de manière raisonnée, avec la mise en œuvre d'un travail 
des sols et de labours.
Il n'y a donc aucun désherbage chimique.

        Il pratique la vendange manuelle. 
 Celle-ci est éraflée à 100%, puis introduite dans les cuves de vinifications, majoritairement en bois.


Des vendanges en vert sont réalisées. 
Les vendanges sont réalisées à la main, suivies d'un égrappage puis d'une vinification en cuves bois tronconiques (pour la plupart).
Les extractions sont mesurées et varient suivant les millésimes.

Après macération et fermentation, les vins sont mis en fûts de chênes pour être élevés environ 18 mois.
Les vins rouges sont en général non filtrés.

Les élevages sont réalisés en pièces bourguignonnes (fûts) pour la majorité. 
Ces élevages sont plus ou moins longs, et peuvent aller de 8 à 18 mois suivant
les cuvées.
Aucune filtration n'est réalisée, hormis pour les vins blancs et les rosés. 
Au Domaine, la proportion de fûts neufs
est très faible.

Les vins sont mis en bouteilles au fur et à mesure qu'ils sont prêts, et non en fonction d'un quelconque impératif.

La philosophie du Domaine Digioia-Royer est de réaliser des vins au plus proche 
du terroir ...